25 septembre 2022

Comment faut-il traiter les animaux ?

Parce que vous avez besoin de plus de couleurs et de plus de vie dans votre foyer, vous avez décidé d’adopter un animal de compagnie ? Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, d’un lapin ou d’une autre espèce animale, l’épanouissement de votre futur compagnon dépend de comment vous le traitez. Voici quelques idées pour être un bon maître pour votre fidèle ami !

Jouez avec lui

Quelle que soit leur nature, les animaux de compagnie sont de grands fans de jeu. Ainsi, que son maître soit joueur ne peut qu’être une excellente nouvelle pour votre compagnon, notamment lorsqu’il s’agit d’un chien ou d’un chat. Consacrer alors, un laps de temps à le taquiner, à lui lancer une balle, à courir avec lui ou à faire d’autres petits jeux  excitants avec de fausses souris ou des plumes, lui serait forcément bénéfique. Faites l’effort de jouer avec votre animal de compagnie tous les jours.

Privilégiez le contact physique

Les animaux de compagnie adorent être physiquement, en contact avec leurs maîtres. Alors, n’hésitez pas à offrir ce moment de plaisir à votre futur compagnon. Caressez-le en privilégiant les parties de son corps où il préfère être touché. Notez que les chiens aiment qu’on leur caresse la partie arrière de leurs oreilles ainsi que le ventre tandis que les chats préfèrent qu’on leur gratte la tête. Prendre votre animal de compagnie dans vos bras serait également une astuce susceptible de renforcer vos liens.

Comment faut-il traiter les animaux ?

Parlez-lui et amenez-le à l’extérieur

Bien que les animaux ne soient pas en mesure de s’exprimer comme nous, ils aiment nous écouter. C’est notamment le cas du chien qui est capable de comprendre le langage humain. Profitez des moments que vous partagez avec votre futur animal de compagnie pour lui adresser la parole et lui témoigner toute votre affection. 

Par ailleurs, si votre agenda le permet, n’hésitez pas à sortir avec votre compagnon. Marcher, courir et jouer à l’extérieur sont autant de choses que les animaux adorent.